Projet Kepplair

La politique de gouvernance et les solutions envisagées

La plupart des pays Européens ont leurs propres moyens aériens et terrestres de lutte anti-incendie. La France est l’un des États membres le mieux équipé. La mutualisation de ces moyens de lutte au niveau Européen est néanmoins une nécessité reconnue par tous. En 2009, la création du fond Européen EUFFTR1 avait pour but de répondre à cette problématique mais les actions engagées se sont limitées à la location ponctuelle d’appareils au profit des pays sinistrés (1).

En décembre 2013, le parlement et le conseil Européen ont publié la décision n° 1313, qui définit le cadre du nouveau mécanisme de protection civile Européenne. Cette décision acte la mise en place d’une capacité Européenne de réaction d’urgence (2)  (Réserve européenne de protection civile) basée sur la mise à disposition volontaire de matériel et d’homme par les pays membres. La force est coordonnée par l’ERCC  (3)  (centre de coordination de la réaction d’urgence) basé à Bruxelles.

Malgré la mise en place de ce mécanisme, en 2020, l’Europe constate que de plus en plus de citoyens de l’UE souffrent directement et indirectement des effets des feux de forêt chaque année.

  • Des centaines de victimes, des milliards d’euros de dommages économiques, des millions d’hectares de forêts et des zones Natura 2000 ravagées – non seulement dans le Sud, mais aussi dans le Centre, l’Est et le Nord de l’UE.

  • Les feux de forêt extrêmes comme au Portugal (2017) et en Grèce (2018) seront plus fréquents, avec des effets négatifs sur les changements climatiques (GES énormes), les puits à carbone, la biodiversité et la pollution atmosphérique.

  • Les changements climatiques augmentent la gravité des feux de forêt, l’étendue des zones brûlées et la longueur de la saison des incendies.

Face à ce constat, l’Europe décide d’investir massivement dans l’innovation via le Call Green Deal H2020. Ce dispositif financier permet d’envisager le lancement de projets pilotes dont Kepplair Evolution pourrait faire partie car il n’existe aucun appareil de lutte anti-incendie à très grande capacité en Europe.

1 – Location en Juillet et Aout 2009 par L’Europe de deux Canadairs CL215 Français pour 2,5 M€. Les appareils étaient basés à Bastia. Leur faible vitesse de liaison et la complexité du contrat ont nui à la réussite de cette expérience.

2−https://ec.europa.eu/echo/what/civil-protection/european-civil-protection-pool_fr

3−https://ec.europa.eu/echo/what/civil-protection/emergency-response-coordination-centre-ercc_fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *