ActualitésPresse

Nouvel article paru dans les Echos !

La société Kepplair Evolution et des chercheurs toulousains ont mis au point un système permettant de transformer un avion de transport de passagers en appareil pour lutter contre les incendies géants.

Quand l’avion de ligne joue les bombardiers d’eau

Pour lutter contre les incendies géants qui se multiplient, l’une des solutions pourrait venir du ciel. La société Kepplair Evolution, fondée en 2012 par David Joubert, pilote de ligne dans une grande compagnie aérienne, travaill à la mise au point d’un système permettant de transformer un avion de ligne, notamment un Airbus A310 ou A330, en bombardier d’eau. Alors qu’aux Etats-Unis des avions sont déjà reconvertis en supertankers, le système imaginé par Kepplair Evolution est d’avoir un appareil ayant plusieurs usages. Lorsqu’il n’est pas en service pour la lutte contre les incendies, l’avion pourrait être utilisé pour le transport sanitaire. Avec le concours des chercheurs de l’Institut de mécanique des fluides de Toulouse, Kepplair Evolution a apporté àson concept une innovation supplémentaire baptisée « KIOS ». Grâce à un réservoir semi- pressurisé, KIOS permet de contrôler la chute du liquide et d’éviter une trop grande dispersion. Les scientifiques pensent ainsi pouvoir assurer le largage d’un produit retardant sur 1kilomètre de long et 200 mètres de large, créant une sorte de barrière coupe-feu. Un premier prototype a été développé à l’échelle 1/3 et un premier vol est espéré pour 2022. — F.N.  

source : https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/quand-lavion-de-ligne-joue-les-bombardiers-deau-1238337

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *